Adaptive Actions
Hétéropolis, 2014
Divers sites inaccessibles dans la ville souterraine, rencontres, discussions et interventions
22.10.14 – 04.01.15
Intervention en cours à Montréal pendant toute la durée de la Biennale dans des espaces réservés aux employés de la ville intérieure et inconnus du public. Dévoilement sous forme de conférence et de journal imprimé.

 

Heteropolis, le dernier cadre conceptuel créé par Adaptive Actions, se manifeste sous diverses formes : publications, ateliers, séminaires et/ou interventions publiques.

Pour La Biennale de Montréal, Adaptive Actions introduira de l’hétérogénéité dans l’un des anti-monuments marquants du futur antérieur de Montréal : la ville souterraine. Ce réseau au climat régulé se compose de promenades qui se déploient dans le centre-ville montréalais, reliant des lieux aussi disparates que des hôtels, des centres commerciaux, des tours à bureaux, la Gare centrale, le Musée d’art contemporain de Montréal et la Place des Arts.

Derrière les services, les commerces de détail et les divertissements offerts au public dans cette ville souterraine se trouvent des environnements complètement autres, sis dans des espaces quelconques et grouillant d’activités méconnues du public.

Pour le projet présenté dans La Biennale, Adaptive Actions a demandé à plusieurs travailleurs de la cité souterraine, rencontrés durant la phase initiale du projet, d’apporter une photographie d’un endroit qui a une signification spéciale pour chacun d’entre eux dans un environnement de travail strictement utilitaire, souvent dépourvu de toute forme de design. Adaptive Actions documentera ensuite le choc de ces éléments hétérogènes qu’il rendra publics par le biais d’une conférence illustrée, d’un document imprimé qui sera diffusé et, peut-être aussi, d’une visite guidée.
– ML

Projet réalisé par Jean-Maxime Dufresne et Jean-François Prost

Adaptive Actions, Heteropolis. Sous la surface / Below the surface, 2014, image représentant l’esprit du projet en développement (avec l’aimable permission de AA [Jean-Maxime Dufresne et Jean-François Prost ; photo : AA)


Adaptive Actions, Heteropolis. Sous la surface / Below the surface, 2014, image représentant l’esprit du projet en développement (avec l’aimable permission de AA [Jean-Maxime Dufresne et Jean-François Prost ; photo : AA)


Biographie

Adaptive Actions (AA) œuvre activement à la création d’une banque en ligne d’interventions urbaines. Par son invitation ouverte à participer, AA devient un cercle de réflexion, générant diverses plateformes en vue d’apporter des changements dans l’environnement urbain. Le laboratoire Adaptive Actions soutient les causes minoritaires et fait connaître les attitudes de vie urbaines alternatives, les contre-conduites et les créations artistiques citadines à travers lesquelles l’imaginaire et la création personnelle influent sur le quotidien. AA se donne pour mission de divulguer des actions existantes et de susciter la réalisation de nouvelles activités créatives d’adaptation de l’espace urbain. Les projets d’Adaptive Actions ont été présentés à la 2010 Madrid Abierto, à SPACE à Londres, à la Galerie Leonard & Bina Ellen de l’Université Concordia à Montréal, à la Triennale d’Architecture de Lisbonne et à Matadero Madrid. En 2014, ils ont publié Hétéropolis, à partir duquel ils développent une série d’interventions à Mexico et à Montréal.

www.adaptiveactions.net/information

Évènements
Vidéos
BNLMTL 2014 - Table ronde avec Adaptive Actions, Abbas Akhavan, Raymond Boisjoly, Anton Vidockle et Pelin Tan