Dave Dyment
A Drink To Us (When We’re Both Dead), 2008
Musée d'art contemporain de Montréal
22.10.14 – 04.01.15

A Drink To Us (When We’re Both Dead) est une œuvre qui commence par l’enfouissement d’un baril de whisky et sa prévente à un nombre limité de consommateurs qui ne pourront revendiquer leur achat qu’en 2108.

Travaillant avec l’équipe des distilleries Glenfiddich où il était artiste en résidence, Dyment a créé un baril renforcé qu’il a rempli d’un alcool pur avant de l’enfouir dans l’entrepôt 8 de la distillerie, parmi de grosses roches provenant de la rivière Fiddich. Une exigence stricte accompagnait le geste, le baril ne devant pas être déterré avant 2108, soit 100 ans après son enterrement.

Produite dans une édition de 25, l’œuvre inclut un coffret en bois de sapelli évidé, un plan de l’entrepôt où est enterré le coffret, une carte postale en couleur, un petit journal documentant le processus et un contrat signé à être légué par les propriétaires originaux à leurs descendants. A Drink To Us (When We’re Both Dead) met en cause nos notions de confiance, d’histoire, de patience, d’investissement et de mortalité.
– ML

Biographie

Dave Dyment est un artiste torontois dont la pratique comprend l’art sonore, la vidéo, la photographie, la performance, l’écriture et le commissariat d’exposition, ainsi que la réalisation de livres d’artistes et de multiples. Dyment cherche des associations partagées et des significations parallèles au sein de la culture populaire en explorant le langage et la grammaire de la musique, du cinéma, de la télévision et de la littérature, afin de créer une forme de taxonomie folklorique du vocabulaire populaire commun. Parmi ses réalisations, mentionnons un whisky vieux de cent ans, du LSD fait maison et une installation vidéo s’attardant aux scènes de destruction de tous les films catastrophes connus, présentée sur vingt moniteurs disposés en fonction des lieux géographiques des dites scènes.

Les œuvres de Dyment ont été exposées au Canada et à l’étranger, entre autres à New York, à Philadelphie, à Chicago, à Londres, à Dublin et à Varna, en Bulgarie. Elles font partie de nombreuses collections publiques et corporatives, ainsi que des bibliothèques du Musée des beaux-arts de l’Ontario à Toronto et du Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. Ses œuvres sonores peuvent également être écoutées sur l’anthologie Aural Cultures, réalisée à YYZ sous la direction de Jim Drobnick (2004), et New Life After Fire (For Tom Thomson), une collaboration avec Lee Ranaldo de Sonic Youth, éditée par Art Metropole (2003). Il est représenté par la galerie MKG127 à Toronto.

www.davedyment.com