Hajra Waheed
KH-21, 2014
Musée d'art contemporain de Montréal
22.10.14 – 04.01.15

Dans son travail, Hajra Waheed traite de la formation de l’identité personnelle, nationale et culturelle en lien avec l’histoire politique, l’imagination populaire et l’impact du pouvoir colonial à travers le monde. Une bonne part de son travail est traversée par un intérêt pour les codes et les opérations de sécurité, de surveillance, de profilage et de déshumanisation en temps de guerre. Elle élabore ses récits à partir de quelques personnages fictifs dans un corpus d’œuvres qui s’inscrivent dans une archive personnelle en cours. L’installation à technique mixte intitulée KH-21 émane de ses Architectural Studies antérieures, une série de dessins dans lesquels des découpes d’avions-espions accompagnaient des plans de mosquées historiques. Réunissant des œuvres sur papier et une sculpture sonore, KH-21 renvoie au programme HEXAGON, récemment déclassifié, du National Reconnaisance Office des États-Unis qui, entre 1971 et 1986, a lancé vingt satellites de collecte de renseignements hautement classifiés.

Au fil de l’installation, les spectateurs pourront reconstituer une histoire concernant un ancien mécanicien de bord, perdu, qui a péniblement rapporté quelque chose de l’extérieur, un objet tombé du ciel. Dans le récit spatial de Waheed, réalité et fiction se distinguent difficilement, et l’imagination est donc convoquée. Ainsi, bien qu’ancrée dans un fait historique, l’installation nous demande d’examiner comment le passé et le futur finissent par se heurter.
—LJ

Fear Brings About, 1-5, 2010, collage, crayon, encre et peinture sur papier, 27.9 x 43 cm chaque (avec l’aimable permission de l’artiste et de Experimenter, Kolkata)
Fear Brings About, 4-5, 2010, collage, crayon, encre et peinture sur papier, 27.9 x 43 cm chaque (avec l’aimable permission de l’artiste et de Experimenter, Kolkata)
Biographie

Née en 1980 en Calgary, Hajra Waheed vit et travaille à Montréal. Elle a participé à de nombreuses expositions dans le monde, dont les plus récentes sont In the First Circle à la Fondation Antoni Tàpies à Barcelone (2012) ; Lines of Control au Herbert F. Johnson Museum of Art à New York (2012) ; Sea Change à Experimenter à Calcutta, en Inde (2013) ; et Collages. Geste et fragments au Musée d’art contemporain de Montréal (2014). Son travail est conservé dans de nombreuses collections permanentes, dont celles du Museum of Modern Art à New York ; du British Museum et de John Jones à Londres; et de la Devi Art Foundation à Gurgaon, en Inde. Elle est représentée par Experimenter à Calcutta, en Inde.

hajrawaheed.com

Évènements