Shirin Neshat
Illusions & Mirrors, 2013
Musée des beaux-arts de Montréal
22.10.14 - 01.02.15

Troublant, le nouveau film de Shirin Neshat nous confronte à l’Autre, en nous faisant pénétrer le regard d’une femme aux cheveux foncés qui observe les vagues déferlantes sur une plage balayée par le vent.

Illusions & Mirrors (2013) pose un regard quelque peu appréhensif sur un avenir qui se tapit déjà dans des pièces sombres et anciennes. Une femme (Natalie Portman) part à la suite d’un homme vêtu de noir qui est apparu sur la plage, avant de se précipiter dans les dunes, de gravir des marches et de se faufiler dans des corridors vides. Elle fera d’autres rencontres mystérieuses : une rangée de personnes assises sur des chaises le long d’un mur, une femme plus âgée caressant les cheveux d’une « Autre » – elle-même. Le mouvement est prudent et tendu, comme si la femme savait déjà que la peur et l’obscurité l’attendaient. Les points de vue se dissipent et se dédoublent, alternant entre des séquences nettes et des scènes floues, tels des souvenirs ou des hallucinations, annonciatrices de ce qui est à venir. Finalement, nous voyons la femme à une fenêtre sombre, s’observant elle-même dehors, sous le soleil, puis de retour sur la plage du début.

Le récit du film Illusions & Mirrors est muet et insinuant, avec de fécondes et fines images en noir et blanc tournées dans une lumière éclatante, variable. Le féminisme usuel de Neshat est troqué ici au profit d’un thème plus vaste : le corps chercheur qui rencontre son destin. Qui vivra verra.
—PG

Image de production de Illusions & Mirrors, 2013, vidéo, 13: 22 minutes (© Shirin Neshat ; réalisé avec le soutien de Dior ; avec l’aimable permission de l’artiste et Gladstone Gallery, New York et Bruxelles)
Image de production de Illusions & Mirrors, 2013, vidéo, 13: 22 minutes (© Shirin Neshat ; réalisé avec le soutien de Dior ; avec l’aimable permission de l’artiste et Gladstone Gallery, New York et Bruxelles)
Image de production de Illusions & Mirrors, 2013, vidéo, 13: 22 minutes (© Shirin Neshat ; réalisé avec le soutien de Dior ; avec l’aimable permission de l’artiste et Gladstone Gallery, New York et Bruxelles)
Biographie

Née en 1957 à Qazvin, en Iran, l’artiste et cinéaste Shirin Neshat vit à New York. Le Detroit Institute of Arts lui a récemment consacré une importante rétrospective (2013). Le travail de Neshat a également fait l’objet de nombreuses expositions individuelles dans des musées et galeries partout dans le monde, notamment au Stedelijk Museum à Amsterdam (2006); au Hamburger Bahnhof Museum Für Gegenwart à Berlin (2005); au Musée d’art contemporain de Montréal (2001); au Walker Art Center à Minneapolis (2001); et à la Serpentine Gallery à Londres (2000). L’artiste a participé à la 48e Biennale de Venise; à la Whitney Biennial à New York; et à Prospect.1 New Orleans (Louis., 2009).

Elle a remporté le Grand Prix de la Biennale de Gwangju (2000); le Lion d’or à la 48e Biennale de Venise (1999); le Hiroshima Freedom Award (2005); le prix Dorothy and Lillian Gish (2006); et un Crystal Award au Forum économique mondial de Davos, en Suisse (2014). En 2009, Neshat s’est vue décerner le Lion d’argent de la meilleure réalisatrice à la 66e Biennale de Venise pour son premier long métrage Women Without Men. Elle travaille actuellement à son deuxième long métrage basé sur la vie et l’œuvre de la légendaire chanteuse égyptienne Oum Kalthoum. Neshat est représentée par la Gladstone Gallery à New York et à Bruxelles.

gladstonegallery.com/artist/shirin-neshat

Évènements
28.11.2014 Conférence
Musée des beaux-arts de Montréal

En savoir plus
Vidéos
Viennale-Trailer 2013: Illusions & Mirrors (by Shirin Neshat)