Suzanne Treister
HEXEN 2.0, 2009-2011
Musée d'art contemporain de Montréal
22.10.14 – 05.02.15

Le paradoxe est bien établi : un savoir-faire technique accru s’accompagne d’un sentiment de perte de contrôle sur sa propre vie. Depuis au moins la deuxième moitié du 20e siècle, l’Occident a vu le pouvoir et la capacité d’agir passer de structures de gouvernance tangibles et imputables à des forces intangibles, presque mystiques dont les buts et les intérêts reposent sur un techno-utilitarisme systématique.

Renvoyant directement à la sorcellerie, HEXEN 2.0 (2009-2011) de Suzanne Treister a pour source les conférences Macy de 1946 à 1953, dont l’objectif déclaré était, selon l’artiste, « d’établir les fondements d’une science générale des mécanismes de l’esprit humain ». Ces activités interdisciplinaires servent de modèles à Treister pour relater des histoires alternatives et étroitement reliées portant sur les intersections entre l’innovation technologique (de la bombe atomique à internet), la société de contrôle (le complexe industriel militaire) et leurs malaises (l’anarcho-primitivisme). Basé sur de réels événements, gens, recherches scientifiques et conjectures prospectives, et composé de diagrammes, d’un jeu de tarot, d’œuvres photo-textuelles, d’une vidéo et d’un site web, HEXEN 2.0 explore les possibles fondements de notre condition actuelle tout en offrant un point de vue à partir duquel il est possible d’envisager différents scénarios d’avenir.
– ML

HEXEN 2.0/ Historical Diagrams/From ARPANET to DARWARS via the Internet, 2009 – 2011, médium variable, dimensions variables (avec l’aimable permission de l’artiste, Annely Juda Fine Art, Londres et P.P.O.W., New York)
HEXEN 2.0/Tarot/XVII The Star - Quantum Computing – AI, 2009 – 2011, épreuve giclée archivale et aquarelle sur papier Hahnemuhle Bamboo, 21 x 29.7 cm (avec l’aimable permission de l’artiste, Annely Juda Fine Art, London et P.P.O.W., New York)
Biographie

Suzanne Treister est née à Londres en 1958, où elle réside présentement. Utilisant différents médiums, dont la vidéo, internet, les technologies interactives, la photographie, le dessin et l’aquarelle, Treister s’intéresse dans son travail à des récits excentriques et à des corpus de recherche non conventionnels pour révéler les structures qui entravent le pouvoir, l’identité et le savoir. Se déroulant souvent sur plusieurs années, ses projets proposent des réinterprétations fantastiques de taxonomies et d’histoires données qui examinent l’existence des forces cachées, occultes, à l’œuvre dans le monde, qu’il sagisse du milieu des entreprises, du militaire ou du paranormal.

Parmi ses récentes expositions individuelles, mentionnons In The Name Of Art, Annely Juda Fine Art à Londres (2013); HEXEN 2.0, P.P.O.W., à New York et au Cleveland Institute of Art, en Ohio (2013); THE REAL TRUTH A WORLD’S FAIR, Raven Row à Londres (2012); HEXEN 2.0, Science Museum à Londres (2012); D21 Kunstraum à Leipzig, en Allemagne (2012); Hartware MedienKunstVerein (HMKV) à Dortmund, en Allemagne (2012).

Parmi ses récentes publications, mentionnons HEXEN 2.0, 2012; NATO The Military Codification System for the Ordering of Everything in the World, 2008; et HEXEN 2039 New Military-occult Technologies for Psychological Warfare: A Rosalind Brodsky Research Programme, 2006. Ces trois ouvrages sont parus chez Black Dog Publishing, Londres.

suzannetreister.net/

Évènements